JOSÉ SAMPOL : 

PROFESSEUR DES UNIVERSITÉS SPÉCIALISTE EN HÉMATOLOGIE ET PDG DE JSBIO

 

 

 

 

 

 

Le 15/11/2011

José Sampol, vous êtes professeur des universités spécialiste en Hématologie et PDG de JSBio (33 laboratoires d’analyse sur la région paca, 300 personnes, 50 millions de CA) vous revenez sur l’objectif fixé par JS Bio, les nouvelles formes de collaborations que cela implique, les enjeux en terme de DD et en quoi JS bio responsabilise ses salariés…..

 

navig

Quel est le but et l’objectif de JS Bio ?

Créé en novembre 2009, JS Bio s’est hissé en seulement 2 ans au tout premier rang des groupements de biologistes dans la région PACA. Cette structure fédérative dynamique et innovante réunit aujourd’hui 33 laboratoires et réalise 50 M€ de chiffre d’affaires. Elle entend bien étendre encore son réseau dans les mois à venir et vise 100 M€ de chiffre d’affaires d’ici début 2013. Ses objectifs : offrir aux patients une biologie de qualité et de proximité ; tirer vers le haut la biologie et proposer aux biologistes des évolutions de carrière attractives dans la région ; renforcer le partenariat public/privé pour développer l’offre de santé au plan régional. Zoom sur un groupement qui se donne les moyens de réussir !

Pourquoi les laboratoires d’analyses sont obligés de se fédérer ? 

La France a fait le pari d’une biologie de haut niveau et entend placer les biologistes au cœur du dispositif. JS Bio a donc souhaité donner à ces derniers la possibilité de se regrouper pour affronter les défis qui sont les leurs. En intégrant JS Bio, les responsables de laboratoires profitent de moyens mutualisés (administratifs, comptables, financiers, de communication, de structure et d’équipement) leur permettant de répondre aux normes d’accréditation exigeantes imposées par la COFRAC et qui nécessitent de lourds investissements tant matériels qu’humains.

Quelle nouvelle forme de collaboration doit il exister entre laboratoire d’analyse, laboratoire de recherche public, hôpitaux public ?

Issu du secteur public, où j’ai exercé et enseigné pendant plus de 30 ans, créé et dirigé une unité INSERM, j’entends développer la coopération Public-Privé à travers des conventions entre JS Bio et les centres hospitaliers de la région PACA. 
A l’instar des partenariats avec le pôle santé de Carpentras et le centre hospitalier de Cogolin, JS Bio se positionne comme un acteur majeur sur ce créneau en misant sur sa capacité à répondre à un haut niveau d’exigences et de réactivité. Pour compléter cette démarche, le groupement prépare la mise en place des conventions de recherche avec les laboratoires hospitalo-universitaires.

Quels sont les enjeux en matière de DD et sur le plan de la qualité ?

JS Bio a choisi de renforcer l’offre de biologie de qualité et de proximité dans la région PACA. Pour cela, la structure s’appuie sur des biopôles situés aujourd’hui à Marseille, Toulon, Carpentras. Ces plateaux techniques, équipés des dernières technologies et répondant aux normes obligatoires, permettent de traiter rapidement à la fois l’ensemble des examens de routine et ceux plus spécialisés des 33 laboratoires JS BIO. A travers ses laboratoires de proximité, JS Bio assure au patient une gamme de prestations étendue, ainsi que des analyses de qualité dans les meilleurs délais. 

Expliquez- nous en quoi JS Bio rend plus responsable ses salariés ? 

En sa qualité de structure fédérative, JS Bio propose à tous les biologistes qui la rejoignent de s’associer au capital. Ces derniers restent donc décisionnaires quant aux orientations stratégiques à donner à leur activité et participent à toutes les décisions du groupement qui les concernent. De plus, ils ont la possibilité, s’ils le souhaitent, de sécuriser leur patrimoine en investissant dans JS Bio. Quant aux jeunes diplômés, ils peuvent atteindre rapidement un haut niveau de responsabilité et envisager des évolutions de carrière attractives au sein des différents laboratoires du groupe.