Au local, les entreprises de l’ESS se mettent en marche contre le coronavirus.

Plusieurs entreprises ont engagé la fabrication de masques en urgence, tel l’atelier d’insertion marseillais 13 A’tipik, spécialisé dans l’upcycling
Dans le même temps, dans le domaine de la mode, le collectif FASK, et ses 70 entreprises de la mode, en lien avec les instances nationales (Comité Stratégique de Filière Mode-Luxe et Défi), lance le collectif Couturiers solidaires du Sud pour confectionner des masques barrières avec une première série de près de 2.000 masques-barrières destinée aux EHPAD de Marseille.
La Scop-Ti, Société Coopérative Ouvrière Provençale de Thés et Infusions, a envoyé une partie de son stock de masques, charlottes et blouses à plusieurs hôpitaux du département, accompagnés de quelques boîtes de thés et d’infusions