Face à une baisse de 80% des accidents de la route, en lien avec le confinement, la MAIF rend 100 millions d’euros à ses assurés qui pourront conserver les sommes redistribuées ou les reverser sous forme de don via une plate-forme dédiée pour des soutiens aux hôpitaux (Fondation Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France), la recherche (Institut pasteur) ou la solidarité (Secours populaire).

Dans le même temps, les hôteliers et les restaurateurs dénoncent le désengagement des acteurs de l’assurance dans leur secteur.
Selon l’UMIH, 98% d’entre eux se voient refuser par les assureurs toute prise en charge, même partielle, de leurs pertes d’exploitation au titre de la crise actuelle…